HOME PAGE

Accueil








« Paris , pas pris » de Supermamy

Alteredit 9 €


Moralité: y'en a pas !


Vacances scolaires: les TGV en direction de la capitale sont pleins. Certains d'entre vous vont peut-être rendre visite à leur Mamie. Mais savez-vous ce qu'elle fait, votre Mamie parisienne, pendant que vous travaillez dur en Province ? Elle se marre. Après avoir survécu à la canicule, à la pollution, aux impôts et aux promoteurs immobiliers, elle profite de sa vie et de sa ville avec bonheur.

Tenez, Supermamy, la veuve élégante et trottinante de la rue Magdebourg, dans le chic XVIème arrondissement de Paris , elle prend le bus pour aller cancaner au bar du Lutétia avec sa vieille copine Poupette. Poupette la zapette, l'as du people télévisé , qui n'ignore rien de la vie privée des stars. Et dans le bus, elle ramasse sans y penser un portefeuille contenant une clé. C'est celui de Yorg Geramek, un Tchèque qui va rendre l'âme dans ses bras.

Supermamy a le langage assez leste, un tantinet populaire, et la réflexion pragmatique, très pragmatique. Avec Poupette et Thomas, son petit-fils gay préféré, elle va enquêter en parallèle avec un policier peu véloce , et tirer de cette affaire les plus grands bénéfices.

On ne sait pas qui est Supermamy, mais elle est bien sympa. Elle tacle au passage le petit monde de l'édition, de la télé , de la famille qu'elle désacralise. Je ne sais pas s'il faut conseiller ce petit bouquin aux enfants, en raison du vocabulaire « nature » de notre héroïne, mais sachez que c'est une série. Si comme moi Supermamy vous repose les neurones et vous déride les zygomatiques, vous risquez de devenir accros.


Annie DAVID



REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE DU SAMEDI 16 AVRIL 2005