HOME PAGE

Accueil









« Le trésor du Magounia » de Pascal MARTIN

Editions Presses de La Cité 19,80 €


Pascal MARTIN...et Franck BALANDIER


Salade de saison.


Pascal Martin, grand reporter à France 2, nourri au grain à Yviers près de Chalais (Charente) où réside sa maman (bonjour Madame !) nous adresse un copieux roman multicolore : « Le Trésor de Magounia ».

L'action, méticuleusement construite autour des principes de base du thriller campagnard, se déroule entre le Sud Charente et Angoulême. Les médias s'appellent France 3 Poitou - Charentes et « le journal », suivez mon regard ! Le maire et le curé , ce duo infernal si pratique depuis Don Camillo, la fille perdue tondue à la Libération, les résistants et les non-dits ...déjà vu çà quelque part, non ? Chez Yves Viollier ? Chez Suzanne Forisceti ? Chacun raconte à sa manière , mais en matière de suspense polar, c'est Pascal Martin qui pose la tomate cerise sur la salade de saison.

Cet homme écrit pour l'image, c'est une évidence. Il le sait tellement qu'il s'oblige à introduire des sons et des odeurs. Son découpage est déjà tracé, passez-moi les ciseaux: et si on mettait plus ici l'élément perturbateur, là un peu de « dropping names » pour la vente locale, là un soupçon de sexe ... Cà va marcher, n'ayez crainte, Monsieur le Charentais de Paris.

C'est un bouquin à lire dans le train, de préférence un omnibus sur une voie unique. Angoulême -Limoges, par exemple. Parce que « Donnez-moi une chambre d'où je puisse entendre passer le TGV » en ce moment, dans le Sud Charente , je ne sais pas si çà le fait. Venez plutôt soutenir l'association pour le maintien de la ligne citée plus haut.Et comme c'est un premier roman, souhaitons beaucoup de succès au « Trésor de Magounia »

Quelqu'un qui se ronge les sangs en attendant le 21 avril , date de sortie de son prochain roman - qu'il est venu corriger à Angoulême récemment - c'est Franck Balandier. Auteur de « L'homme à la voiture rouge » et « Les prisons d'Apollinaire », c'est un vrai littéraire exigeant. Il réalisait des documentaires pour le Ministère de la justice , il y est maintenant chargé de communication. Ses amis d'Angoulême sont comme moi fort curieux de voir le bébé.

Ah, Angoulême, lieu de pèlerinage pour auteurs parisiens, c'est marrant, non ?


Annie DAVID


REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE DU SAMEDI 2 AVRIL 2005