HOME PAGE






"Pubelle" de Babette Auvray - Pagnozzi

Coëtquen Editions 18 €

Dix-huit euros

 

Quand le publicitaire montre la lune, regarde son doigt. Il y a de fortes chances qu'il n'aie pas les mains propres. Sauf si c'est un Ponce-Pilate en mission de dégraissage du personnel, avant fusion avec une agence de pub concurrente. Dans ce cas, le pro de la lessive a les dents qui éblouissent sous les sunlights, et qui rayent les parquets. Dure vie que celle de créatif hâtif, et Frédéric Beigbeder nous en toucha deux mots avec succès et  talent au dernier millénaire, avec "99 francs". Aujourd'hui, c'est Babette Auvray - Pagnozzi qui s'y colle, pour 18 euros. Cette directrice de la création et PDG d'agence de publicité raconte son quotidien démoniaque. Savana, son héroïne, nous prend par la main et nous fait visiter la maison Pub de la cave au grenier en passant par les placards dorés et les restaurants-annexes de luxe. Comment faire pousser une opulente poitrine vendeuse à une ado en trois-quart d'heure, écouter son intuition dans les castings, se lâcher en brainstorming ( déballage d'idées en commun en vue de provoquer l'étincelle, l'idée miraculeuse qui fera vendre le produit) Comment résister au travail de sape des agents de liaison de l'ennemi, aux exigences des clients, des créatifs chatouilleux de l'ego ? Comment survivre en milieu hostile et rester ce que l'on est : un montreur de lune ? Babette en connait un rayon, de lune, et hormis un style encore un peu trop touffu et un point de vue de narration entre deux eaux, on accroche à ce thriller de bureau parigot.

Qui survivra au grand casting de dégraissage ? Bientôt en prime sur télé-Pubelle.

Annie DAVID 

Reproduction INTERDITE sauf autorisation

Article paru dans la Charente Libre en 2004