HOME

PAGE

Lectures pour tous

 

 

Ahern Friot  Hontarrède

 

 

 

Si j'avais encore un grand-père, sûr, je lui offrirais "La Charente dans la Seconde Guerre Mondiale" de Guy Hontarrède. De longues heures de calme assurées, jusqu'à ce que la mémoire libérée exhume des souvenirs qu'elle croyait perdus à jamais : tout est là. Les noms, les dates, les cartes, les photos de tous les protagonistes de la guerre, enfin presque. Ici comme ailleurs, j'ai rencontré des ex-maquisards discrets. Certains se sont contentés de regarder les autres se faire décorer. Question de tempérament. Cela ne les empêchera pas de dévorer le dictionnaire , qui peut s'ouvrir au hasard et toujours surprendre et interpeller. Attention toutefois aux effets secondaires: vous allez avoir droit aux commentaires. Prévoyez de longues heures d'écoute , ne fuyez pas: cela ne fait que soixante ans en juin que la liberté nous fut rendue grâce à eux. Nous leur devons bien çà.

Si j'avais une grand-mère, je lui offrirais "PS: I love you" de Cecelia Ahern. Si j'avais une copine plus jeune et veuve également. Le thème : Holly, une jeune Irlandaise, perd son mari d'un cancer. Ce qui aurait dû être un cataclysme destructeur pour elle va se transformer en une formidable reconquête de la vie, au fur et à mesure de l'ouverture des dix enveloppes qu'il lui a laissées: une par mois, dix mois pour revivre. Ces enveloppes contiennent des conseils parfois saugrenus, mais toujours efficaces. Gerry aimait Holly, au delà de tout même de la mort. Non non, pas "Sniff !", just "Cheese!"

Et à tous les petits enfants(de 8 ans minimum), enfin, j'aime offrir un petit bouquin de Bernard Friot, au choix. Hilarant , avec un message subliminal pour les parents." Les Pieds de Pierre" ou "C'est quoi ton prénom", par exemple. Friot a son fan-club du côté de la Couronne, retenez son nom.

De belles heures d'échanges en perspective : à Pâques, si vous offriez plutôt des livres ?

 

Annie DAVID

 

"La Charente dans la Seconde Guerre Mondiale" de Guy Hontarrède Ed. Le Croît Vif  30 euros

"PS I love you" de Cecelia Ahern Ed. Albin Michel  20 euros

Livres pour enfants de Bernard Friot: Ed. Milan  environ 5 euros

 

 

Popote

Popote

 

Dans la famille "Carpe Diem", je voudrais la fille parigote rigolote.

Elle s'appelle Stella, comme ses études supérieures d'astrophysique semblent l'indiquer, mais ce qui l'intéresse par dessus tout, c'est d'être femme au foyer. Après un mariage croquignolet dans ce département qu'elle appelle "Les Charentes", celle que chacun surnomme Popote regagne Paris où elle a décidé de vivre pleinement son métier d'épouse à l'ancienne. Toutefois, au questionnaire de la Charente Libre " Etes -vous une Bourgeoise d'Angoulême ?", elle aurait obtenu un score mitigé. Traînée par son mari à des soirées de bobos, elle fait l'attraction par ses tenues cousues main et ses réparties d'une autre époque. Sa mère est une avocate féministe, son père , éthologue, élève des souris, son mari est un brillant astrophysicien . Elle , elle explore les fiches cuisine et déco quand elle n'organise pas des séances de vente à domicile "Tuppersexe" (lingerie pas très fine)  Popote commence à se sentir mal dans sa peau sous les regards et les propos acerbes d'un entourage intello qui se dit libéré. De plus, elle pressent ou croit pressentir que son mari adoré est un homme comme les autres.

Comment va réagir Popote, l'astrophysicienne aux doigts d'or ? Va-t-elle travailler ? Se couler dans le moule de la femme moderne ? Tromper son mari ? Ecrire un livre ? Vous le saurez en vous laissant emporter par Sonia Feertchak dans cet univers galactique étrange où les termes scientifiques seuls sont expliqués en bas de page. Cette histoire sent le vécu, la grosse rigolade et le bain de jouvence. A déguster sur toasts.

 

Annie DAVID

 

"Popote" de Sonia Feertchak  Ed. Plon  18,50 €