HOME PAGE

Accueil






« Confessions d’une groupie » de Pamela des Barres

Ed. Le serpent à Plumes 22 €


« L’Amour avec un traversin » de Pitoum en vente sur internet

http://www.lulu.com/content/491036 Livre : 6,62 € Téléchargé : 0,65 €


Le Blockbuster et le petit Lulu




Il existe différentes manières d’être impudique, et différents intérêts à porter à la connaissance d’autrui ce qui devrait rester un intime secret. Cette semaine m’a apporté deux exemples de livres autobiographiques très crus aux antipodes du monde de l’édition. Chacun d’entre eux a un intérêt, mais leur devenir ne sera pas semblable. A un bout de la chaîne, le blockbuster « Confessions d’une groupie » de Pamela des Barres, traduit de l’américain après un phénoménal succès aux Etats-Unis en …1987. Sur la couverture, Pamela à poil , dans la fleur de l’âge et du Flower Power. Sex, drug and rock and roll. Un véritable catalogue de la vie agitée d’une blonde groupie des années 60/70 californiennes . Sûr, il va y avoir des amateurs mateurs.

Et puis est arrivé le petit bouquin auto-édité de Pitoum : « l’Amour avec un traversin » Une couverture à fond tout blanc comme celle de Pamela, mais là c’est un petit garçon qui trimballe un nounours et un gros doudou à tout faire : un traversin. Pitoum se souvient pour nous, avec franchise et tendresse, de ce que furent ses années de puberté puis de découverte de l’amour dans tous les sens du terme. Qu’est-ce qu’un garçon adolescent ? Comment se construit sa libido ? Du jour où il troque « Picsou Magazine » contre « Hot Vidéo » à la Maison de la Presse à son premier chagrin d’amour, Pitoum donne les clés de  sa construction intime. Avec talent et sincérité. Un livre utile pour une maman d’ado qui se demande par quel pince prendre son « homard ».

« On me reproche de ne plus vivre que pour aimer » regrette Pitoum. A Pamela, reproche-t-on d’aimer pour vivre ?



Annie DAVID









REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE DU 10 DECEMBRE 2006