HOME PAGE

Accueil








« Verre Cassé » et « Les Mémoires de Porc-Epic »

d’Alain Mabanckou

Editions du Seuil 17 € et 16,50 €

Alain Mabanckou


Brive dimanche dernier. Sur la Foire du Livre, Alain Mabanckou a encore le temps de plaisanter : les visiteurs qui se pressent devant les Doc Gyneco et autres Amélie Nothomb ignorent que ce grand Black rigolard à casquette est le prix Renaudot du lendemain pour son roman « Mémoires de Porc - Epic ». Je l’ai engagé il y a peu comme membre du Jury du premier Blooker Prize français, prix qui sera présenté au FIBD fin janvier, dont nous reparlerons donc. Il est heureux et décide de venir au Salon de Chazelles en mars 2007, juste avant la remise du Blooker au salon de Paris la semaine suivante. Il n’y a pas plus sympa que ce Congolais francophone professeur de littérature ,


Je lui achète « Verre Cassé », l’ extraordinaire histoire d’un pilier de bistrot Congolais , pleine d’un humour particulier propre à la littérature africaine. Une pensée pour l’Ivoirien Ahmadou Kourouma qui nous donna tant de son Afrique avec le sourire du désespoir …Mais Alain Mabanckou n’est pas un chantre de la négritude, c’est un écrivain classique, un magicien de la langue. A quarante ans, bardé de diplômes et professeur à la prestigieuse université UCLA, il promène sur l’homme un regard unique issu de sa culture française comme de ses mythes africains. « Les Mémoires de Porc-Epic » ont donc obtenu le prix Renaudot que « Verre Cassé » avait raté de peu l’an dernier. Le Congo se réjouit, la France aussi d’avoir réussi à former un esprit si brillant, loin, là-bas, au fil des livres oubliés dans les hôtels par les blancs. Car en Afrique, rien ne se perd…


Annie DAVID







REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE