HOME PAGE

Accueil








« Hira Mandi »

de Claudine Le Tourneur d'Ison

Ed. Albin Michel 15 €

Où sont les mille et une nuits ?


Lahore, 1947. Ceux qui vivaient en bonne intelligence depuis toujours vont être séparés . On a décidé pour eux, quelque part , loin de l'Inde, que les musulmans et les hindouistes devaient être séparés par une frontière. La ville des Mille et Une nuits est mise à feu et à sang, le Pakistan est né. Des convois d'hindous dans un sens, de musulmans dans l'autre quittent dans le déchirement le pays de leurs ancêtres, leurs maisons, leurs amis et tentent , dans le dénuement le plus total d'aller refaire leur vie de l'autre côté de la frontière arbitrairement tracée.

Le jeune Chanwaz est musulman. Il reste là, seul garçon dans une tribu de femmes « danseuses », en fait prostituées, qui n'ont que faire d'un garçon. C'est donc seul qu'il va s'élever, dans ces quartier pauvres jadis si vivants et colorés qui se dégradent à vue d'oeil. Sa vie aussi, entre drogue et mariage sans amour se dégraderait, s'il n'avait rencontré en chemin le grand sauveur des âmes, l'Art : ce gamin inculte et sensible deviendra peintre.

Claudine Le Tourneur d'Ison s'est largement inspirée de la vie du vrai Chanwaz, un des plus grands peintres du Pakistan aujourd'hui , pour écrire « Hira Mandi »son premier roman. Cette journaliste issue de l'Ecole du Musée du Louvre a beaucoup travaillé (sur l'Egypte notamment) pour la presse écrite ou des livres, ainsi que pour les grandes émissions documentaires comme « Thalassa » ou « Faut pas rêver » Elle a écrit son roman sur place, à Lahore. La profusion de détails et de noms relève encore du travail documentaire, mais l'auteur est déjà bien partie sur le chemin de la fiction : ses scènes d'amour oriental font retrouver à Lahore le goût des mille et une nuits...


Annie DAVID




REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE DU 11 FEVRIER 2006