HOME PAGE

Accueil









« Atlantis » de David Gibbins Editions First 22,90 €


Atlantis ou la colère des Dieux


Les curieux insatiables que vous êtes apprécient sans doute les documentaires de France 5 sur les civilisations disparues. En ce moment , justement , tourne en multidiffusion une troublante série sur l'archéologie à partir des mythes. Aujourd'hui, il n'est plus déplacé de relire l'histoire du Minotaure par exemple : un passionné a retrouvé la cité des Minoëns, son dédale de couloirs, ses taureaux, les traces indéniables de sa puissance... Du côté de Santorin et de Cnossos les Dieux ont laissé la trace de leurs colères. Et au fond du Grand Bleu , ou sous les bandelettes de momies égyptiennes gisent des secrets à damner archéologues et contrebandiers.

David Gibbins est professeur d'archéologie, spécialiste des civilisations disparues à Cambridge . S'appuyant sur les dernières découvertes et les connaissances disponibles à ce jour, il se lance dans une fiction réaliste que son éditeur qualifie de « Da Vinci Code d'une nouvelle génération » Son héros, Jack Howard, est aussi avenant et entouré de belles étrangères qu'Indiana Jones, les scènes entre les bons et les méchants aussi palpitantes. Je préfère toutefois vous recommander « Atlantis » pour le regard scientifique qu'il porte sur la Légende des Légendes, celle qui inspira jadis heureusement Pierre Benoît et bien d'autres : l'Atlantide. Selon deux dialogues de Platon, « Le Timée » et « Critias », Solon, un érudit grec tenait des prêtres égyptiens de Saïs l'histoire de la fantastique cité engloutie. Beaucoup de passions et de rêves entraînent des équipes plus ou moins bien intentionnées à sa recherche aux quatre coins du monde, mais surtout en Méditerranée. Où en est-on aujourd'hui ? Plongez avec David Gibbins, crapahutez dans les pyramides et les grimoires, instruisez-vous dans tous les domaines, et vous saurez peut-être enfin ce qui provoqua la colère des Dieux.

Attention, ce journal va s'autodétruire dans dix secondes... comme la biographie de Cécilia Sarkozy qui devait paraître chez le même éditeur ce mois-ci. Un signe !


Annie DAVID






REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE DU 16 DECEMBRE 2005