HOME PAGE

Accueil






« Notes sur l'Ile de Ré » d'Eugène Fromentin

Geste Editions 20 €


Ré, île aux trésors.


Eugène Fromentin, peintre et écrivain, naquit en 1820 à La Rochelle, les pieds sur terre dans cette ville où ceux qui ne faisaient pas profession de naviguer craignaient l'eau, dit-il. Rares étaient ceux qui s'aventuraient sur cette terre si proche appelée Ile de Ré. Il s'y risqua pourtant en 1862, pour essayer d'en faire une chronique pour la Revue des Deux Mondes (qui existe encore). Geste Editions nous offre un exercice fort instructif : les 3 brouillons de la chronique retrouvés par Jean Authier, professeur de Khâgne à Poitiers.

D'abord le désert sans eau où les arbres ont disparu, remplacés par une vigne omniprésente...ces gens étranges, toujours pieds-nus, les femmes aux grands chapeaux mais sans pudeur, « peu de piété, dépravation assez marquée ». En fait, ces îliens étranges ne manquent de rien : sur l'Ile de Ré, la misère n'existe pas . Des vignes, du sel, des huîtres, des vaches... Une population instruite, une civilisation particulière qui interroge Eugène Fromentin. Après avoir tenté d'habiller sa réflexion d'histoire et d'économie , il comprit sans doute que les gens heureux n'ont pas d'histoire. C'était avant l'ISF.


Annie DAVID



REPRODUCTION INTERDITE

ARTICLE PARU DANS LA CHARENTE LIBRE DU 4 AOUT 2005